élaguer

Élaguer vos arbres : quand et de quelle façon le faire ?

Tailler vos arbres est quelquefois nécessaire, si ce n’est obligatoire. En effet, soit vous avez besoin de les élaguer car certaines branches mortes menacent de tomber ou bien, simplement parce que votre arbre grandit. De ce fait, ses branches deviennent nuisibles parce qu’elles empiètent sur le terrain de votre voisin ou bien, elles empêchent l’arbre mitoyen de se développer correctement…

Quand élaguer ?

Vous pouvez élaguer tout au long de l’année. Ceci ne dépendra que de vous. Cependant, deux périodes sont recommandées : à l’automne, avant l’arrivée du gel ou bien, à la fin de l’hiver, avant l’arrivée du printemps. En effet, l’arbre aura besoin de toutes ses forces pour accueillir la floraison printanière. Par ailleurs, l’absence de feuilles vous facilitera la tâche, tant au niveau sécurité, qu’au niveau de l’avancement de votre taille.

Surtout, évitez l’élagage en été puisque l’exposition subite des coupures aux rayons du soleil pourrait causer une déshydratation de vos arbres.

Attention également aux jeunes arbres. Évitez d’élaguer trop sévèrement un arbre datant de moins de trois ans.

Comment élaguer ?

En fonction de la grosseur des branches et de leur position, vous utiliserez au choix une scie à élaguer, une tronçonneuse, un ébrancheur ou un sécateur… Action primordiale à réaliser avant de commencer : désinfecter les lames de vos outils. Tout simplement pour éviter la propagation des maladies ou des champignons, d’un arbre à un autre.

Vous allez devoir retirer les branches mortes, celles qui menacent de tomber ou de se casser, ainsi que celles qui empiètent sur le terrain de votre voisin ou qui bloque le passage.

Réalisez des coupes en pente douce, afin d’éviter que l’eau de pluie stagne au niveau de la coupure. Ensuite, pour éviter l’apparition de maladies, appliquez un cicatrisant sur la plaie de l’arbre. Ceci afin de prévenir l’apparition de maladies. Utilisez un produit en magasin spécialisé.

Lorsque vous élaguez, vous devez couper vos branches près du tronc de l’arbre. Vous ne pouvez pas simplement couper une branche en deux parties en laissant 50 à 100 cm de branche reliée au tronc.

Vous devez agir de façon à ce que le tronc de votre arbre soit découvert (faites attention à ne pas abîmer le tronc), de manière à faire entrer la lumière et dégager la prise d’air.

Sécurité

En fonction de la grandeur de votre arbre, les règles de sécurité s’adapteront. En effet, si c’est un petit arbre, vous pourrez le tailler vous-même avec une échelle. Par contre, si c’est un grand arbre, vous devrez vous munir d’un harnais de sécurité.

Travaillez à deux. Si vous taillez avec une échelle, l’autre personne vous aidera à bien la maintenir au sol. Sinon, si vous travaillez en hauteur avec un harnais, elle pourra vous guider et sera présente en cas de besoin.

Si vous utilisez une tronçonneuse, n’oubliez pas le port du casque et des pantalons de sécurité.

Dans tous les cas, utilisez des gants et des lunettes de protection pour éviter les projections de poudre de bois dans les yeux.

Enfin, si vous n’avez pas le matériel adapté, faites appel à un arboriculteur-élagueur. Assurez-vous que cette personne soit titulaire d’un DEP en arboriculture élagage ou bien qu’elle ait suivi des formations lui permettant d’avoir l’expérience suffisante pour élaguer vos arbres. Vérifiez également qu’elle soit membre de la Société Internationale d’Arboriculture du Québec (SIAQ) et qu’elle possède une assurance responsabilité civile.

Close